les cerveaux bilingues vieillissent mieux

Publié le par alphalearning

Apprendre plusieurs langues, même à l'âge adulte, ralentit la dégradation cognitive chez les personnes âgées.

Apprendre une langue étrangère est-il un antidote contre le vieillissement? Selon des chercheurs de l'Université d'Édimbourg, en Écosse, le fait de parler deux langues (ou plus) pourrait ralentir le déclin cognitif lié à l'âge. Leur étude, publiée dans la revue américaine Annals of Neurology, montre qu'être bilingue est associé à de meilleures performances cognitives à un âge avancé et ce, que le deuxième langage ait été acquis dès l'enfance ou après 18 ans.

pour lire l'article complet

Commenter cet article