Bernheim :« la suggestion est née de l'ancien hypnotisme comme la chimie est née de l'alchimie »

Publié le par alphalearning

Hippolyte Bernheim, 1840-1919 est un professeur de médecine et neurologue français, célèbre dans le cadre de l'histoire de l'hypnose  et de la psychothérapie.Avec Liébault, Liégeois et Beaunis, Bernheim forme ce que l'on a appelé l'Ecole de Nancy, ou École de la suggestion,.Il est donc un des précurseurs de la ligne de pensée qui conduit à la suggestopédie et aux métodes utilisées à Alphalearning

« En publiant en 1884 De la suggestion dans l'état hypnotique et dans l'état de veille, Bernheim popularise des contre-expériences qui ruinent les démonstrations de Charcot. » (J. Carroy, 1991, Hypnose, suggestion et psychologie, PUF, p. 162). Bernheim définit l' hypnose comme un simple sommeil produit par la suggestion et susceptible d'applications thérapeutiques. Bernheim définit la suggestion  comme « l'influence provoquée par une idée suggérée et acceptée par le cerveau », puis  comme une « idée conçue par l'opérateur, saisie par l'hypnotisé et acceptée par son cerveau ». En 1903, Bernheim considère que l'on ne peut pas distinguer l'hypnose de la suggestibilité. Il déclare « la suggestion est née de l'ancien hypnotisme comme la chimie est née de l'alchimie ».  En 1907, dans Le docteur Liébeault et la doctrine de la suggestion, il propose le concept d'idéodynamisme, selon lequel « toute idée suggérée tend à se faire acte ». Bernheim a mis en lumière la notion d'effet placébo au cours de ses recherches sur la suggestion, dont le placebo constitue, avec l'hypnose, une des figures majeures . Vers 1900, Bernheim est considéré comme le plus grand psychothérapeute d'Europe, mais, dix ans après, il était presque totalement oublié.

Commenter cet article