Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La musique est bonne pour le cerveau

Publié le par ALPHALEARNING

Nous, à Alphalearning , nous le savons depuis 21 ans puisqu'elle joue une rôle principal dans nos cours pour la mémorisation et l’intégration émotionnelle de la langue étrangère qui ainsi devient moins étrangère .

La publication d'un article dans le Figaro santé nous permet ainsi de rappeler les bienfaits de la musique pour le cerveau

Au niveau cognitif, elle stimule presque toutes les formes de mémoire. «Plusieurs études ont montré que la pratique musicale améliore la mémoire de travail ou mémoire à court terme», indique Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l'université de Caen. «Et certains travaux ont mis en avant des effets sur l'apprentissage scolaire: les capacités d'attention et de concentration sont renforcées.»

«Nous avons aussi constaté auprès de patients atteints de la maladie d'Alzheimer qui suivent des ateliers de chant à quel point la mémoire musicale est précieuse, ajoute le spécialiste. Même à un stade avancé de la maladie, ils restent capables d'apprendre de nouvelles chansons, alors qu'on pensait leurs capacités de mémorisation perdues.» La musique semble ainsi réveiller une mémoire dormante mais encore active. Enfin, au niveau psychologique, ces ateliers redonnent à ces patients le goût de communiquer, même si la musique ne peut restaurer les fonctions cognitives perdues.

Peut-on cependant dire que la pratique musicale préserve des effets du vieillissement cérébral? «C'est une hypothèse qui demande à être confirmée, répond Hervé Platel. Mais on sait que les musiciens ont un cortex plus épais au niveau de l'hippocampe, qui est la porte d'entrée de la mémoire. Et que la pratique d'un instrument augmente par ailleurs le nombre de neurones dans les régions sollicitées.»

Pour lire l'ensemble de l'article dans le Figaro santé pour découvrir également les effets antidouleurs, pour la rééducation motrice et bien d'autres effets de la musique sur le cerveau suivre ce lien

Partager cet article

Repost 0

synchronisation des ondes cérébrales - indications

Publié le par ALPHALEARNING

Compte tenu de notre utilisation de la synchronisation des ondes cérébrales dans notre méthode d'apprentissage accéléré Alphalearning pour l'apprentissage des langues étrangères, j'ai trouvé opportun de relayer ce dossier de fond du site Passeport Santé sur le sujet bien qu'il soit essentiellement centré sur les données de l'institut Monroe

 

 

Qu'est ce que la synchrothérapie ?

 

Le cerveau est certes un territoire énigmatique, mais depuis une cinquantaine d'années, la science a élucidé certains de ses mystères. Aujourd'hui, on utilise non seulement des produits pharmaceutiques pour intervenir dans sa chimie, mais aussi diverses technologies pour en modifier les mécanismes physiques. Ainsi, simplement en écoutant des enregistrements conçus à cet effet ou à l’aide de petits appareils émettant des signaux lumineux, semblables à des stroboscopes, on peut accélérer ou ralentir les ondes cérébrales ou encore synchroniser les ondes de l'hémisphère droit avec celles de l'hémisphère gauche.

Les effets recherchés sont variés et pas toujours orthodoxes sur le plan scientifique : améliorer le sommeil ou les fonctions immunitaires, surmonter la timidité, apprendre en accéléré, développer la créativité, mais aussi atteindre ce qu'on appelle des états « non ordinaires » de conscience - notamment pour faire des rêves éveillés ou des voyages hors du corps. Précisons que non ordinaire ne veut pas dire artificiel, mais qu'il s'agit plutôt d'états peu courants - on pourrait dire exigeant une disponibilité peu compatible avec notre mode de vie habituel.

Les ondes cérébrales

Dans les différentes zones du cerveau, l'influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique : les neurones s'activent ensemble (plus ou moins), comme une pulsation, puis se calment, puis s'activent de nouveau. Grâce à de petites électrodes placées sur le cuir chevelu et reliées à un appareil appelé électroencéphalographe (EEG, inventé en 1929), le rythme de ces pulsations peut se traduire en forme d’ondes.

L'intensité de l'activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes. On les calcule en hertz (Hz) - un hertz égalant une ondulation par seconde. Si le graphique enregistré par l'EEG est plat, c'est qu'il n'y a pas d'activité cérébrale. Quant aux ondes générées par un cerveau actif, on les divise en 4 ou 5 fourchettes, dont les appellations viennent du grec ancien :

  • Ondes delta : de 0,5 à 4 Hz, celles du sommeil profond, sans rêves.
  • Ondes thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil, atteinte notamment par les méditants expérimentés.
  • Ondes alpha : de 8 à 13 Hz, celles de la relaxation légère et de l'éveil calme.
  • Ondes bêta : 14 Hz et plus, celles des activités courantes. Étrangement, les ondes cérébrales passent au bêta pendant les courtes périodes de sommeil avec rêve (sommeil paradoxal), comme si les activités du rêve étaient des activités « courantes ».
  • Il arrive aussi qu'on parle d'ondes gamma qui se situeraient au-dessus de 30 ou 35 Hz et qui témoigneraient d'une grande activité cérébrale, comme pendant les processus créatifs ou de résolutions de problèmes. (Ne pas confondre avec les rayons gamma, émis par le noyau des atomes.)

Mentionnons par ailleurs que le cerveau est divisé en deux hémisphères, puis en plusieurs aires, chacune ayant une fonction importante : aires du langage, de la sensibilité corporelle, de l'émotion, etc. En ce qui concerne les hémisphères, on sait qu'ils fonctionnent le plus souvent dans une relative indépendance, et que le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, tandis que le droit est celui de la créativité.

La fréquence des ondes cérébrales varie donc selon le type d'activités dans lequel on est engagé, mais les individus non entraînés ont relativement peu de contrôle sur celles-ci. Trop de stress, par exemple, et le système nerveux n'accepte pas de se détendre : les ondes cérébrales continuent alors de se maintenir dans la fourchette bêta et il est impossible de trouver le sommeil...

D'autre part, on avance que les meilleures ressources mentales pour la créativité et la résolution de problèmes se situeraient dans la fourchette des ondes thêta, auxquelles, malheureusement, on n'accède pas facilement.

Quand le cerveau prend le rythme

Plusieurs phénomènes extérieurs peuvent influencer le rythme des ondes cérébrales. La science a découvert que c'est généralement un effet de résonance qui est en cause, comme lorsqu’une note jouée au piano fait vibrer à l'unisson une corde de guitare. Le battement régulier des tambours de même que le chant grégorien ou des activités physiques rythmées comme la marche procurent, à la longue, cet effet. Désormais, la technologie moderne permet d'atteindre ces résultats en un rien de temps.

En effet, certains types de pulsations sonores émises directement dans les oreilles peuvent induire, accélérer ou ralentir la fréquence des ondes en fonction du résultat recherché. Pour améliorer la qualité de détente et favoriser le sommeil, par exemple, on « invite » le cerveau à ralentir le rythme de ses ondes, qui pourraient graduellement passer de 14 à 4 Hz. On peut aussi améliorer la cohérence de l'influx nerveux des neurones, ce qui se traduit sur l'EEG par des ondes d’une plus grande amplitude.

Toutes sortes de compagnies produisent des disques de musique jouant sur ce principe de résonance, généralement avec des fréquences de 3 à 8 Hz, pour favoriser l'apprentissage et surtout la détente. On y combine parfois des injonctions parlées capables d'induction hypnotique — pour arrêter de fumer, par exemple. Une compagnie a même donné le nom « d'audiocaments » (marque déposée) à des produits de ce genre1.

S'agit-il de messages subliminaux? En principe, non. D'ailleurs, les entreprises inscrivent généralement une note sur leurs produits pour déclarer que ceux-ci ne contiennent aucun message subliminal pouvant représenter un viol psychologique. Certaines personnes s'inquiètent quand même2.

Une technologie au service des deux hémisphères

Modifier le rythme des ondes cérébrales, c'est une chose, mais faire adopter le même rythme par les 2 hémisphères du cerveau, c'est un pas de plus, semble-t-il. La théorie veut que plus les hémisphères fonctionnent au même rythme, plus grand est le bien-être. On croit même qu’un fonctionnement « intégré » des 2 hémisphères favorise de meilleures performances mentales et intellectuelles, puisque la logique (cerveau gauche) et la créativité (cerveau droit) agissent alors en synergie.

Un moyen d'y arriver a été découvert en 1973 par le Dr Gerald Oster, à l'École de médecine du Mont Sinaï, à New York : cela s'appelle les « battements binauraux » (qui concernent les deux oreilles). Lorsque, avec des écouteurs, on fait entendre une fréquence différente à chaque oreille, le cerveau adopte le rythme de la différence entre les 2 fréquences : si l'oreille gauche reçoit une fréquence de 210 Hz et la droite, de 200 Hz, les neurones des 2 hémisphères du cerveau adopteront une activité de 10 Hz, la fréquence différentielle. On appelle ce mécanisme la « réponse d'adoption de la fréquence ».

Apparemment, on ne peut pas jouer ainsi avec n'importe quelles fréquences, mais les chercheurs de l'Institut Monroe3, l'entreprise la plus active dans le domaine de la technologie de la synchronisation cérébrale, disent avoir découvert une cinquantaine de combinaisons dont les effets sur le cerveau seraient particulièrement bénéfiques. Robert Monroe, aujourd'hui décédé, a fait breveter ce procédé en 1975 et a conçu une série d'outils connus sous le nom de Hemi-Sync. Les plus simples sont des enregistrements sonores dans lesquels les signaux hertziens sont camouflés sous divers sons plus ou moins musicaux. On retrouve également des appareils plus complexes combinant ondes sonores et impulsions visuelles.

Pour faciliter le sommeil, par exemple, la fréquence différentielle des battements binauraux évolue lentement de 8 Hz à 2 Hz, favorisant donc le passage, en 40 minutes, d'un état de relaxation léger (8 Hz) à un état de transe profonde (2 Hz).

L'Institut Monroe affirme sur son site que ses produits sont susceptibles de faire « se concentrer les ressources du cerveau, de l'esprit et du corps pour atteindre divers buts », entre autres :4

  • activer un processus de croissance émotionnelle (développer l'estime de soi, éliminer l'autosabotage, etc.);
  • améliorer la détente et le sommeil;
  • augmenter la productivité et la performance mentale;
  • susciter des expériences transcendantes (faciliter la méditation, donner accès à l’intuition, etc.);
  • apporter un soutien pendant la grossesse et l'accouchement.

Mis à part ceux de l’Institut Monroe, de nombreux autres produits sont offerts sur le marché, surtout pour favoriser la relaxation et la créativité. La synchronisation des ondes cérébrales est également utilisée dans le domaine de la motivation, tant pour les gens d'affaires et les sportifs, que pour ceux voulant atteindre des objectifs personnels. On parle d'ailleurs d'« entraînement mental » et de « neurodynamique ».

 

pour voir l'ensemble du dossier cliquez sur les liens

Partager cet article

Repost 0

Hypnopédie et apprentissage

Publié le par ALPHALEARNING

Dans le cadre d'une étude menée par Björn Rasch et Thomas Schreiner dans les universités de Zurich et de Fribourg, des chercheurs ont démontré que des étudiants allemands ont mieux mémorisé des mots de néerlandais nouvellement appris, quand on leur faisait écouter ces mots pendant leur sommeil.

On a demandé à 60 personnes d'apprendre des couples de mots néerlandais-allemands à dix heures du soir. La moitié d'entre elles partaient se coucher et un haut-parleur diffusait une partie des mots appris précédemment. L'autre moitié restait éveillée et écouter les mots diffusés. Les 30 personnes qui dormaient étaient réveillées à deux heures du matin et un peu plus tard les chercheurs étudiaient l'acquisition des mots pour les deux groupes.

Résultat : aucune différence de mémorisation n'a été soulignée chez les sujets qui n'avaient pas dormi. En revanche, les sujets ayant dormi se souvenaient mieux des mots entendus pendant qu'ils dormaient.

Voila qui conforte encore une fois la méthode Alphalearning ou nous demandons aux apprenants de relire leur texte et leur vocabulaire dans la langue étrangère à voix haute le soir avant de s'endormir ainsi que le lendemain matin pour un meilleur résultat . Comme cela agit comme rappel de la phase "Alpha" dans nos locaux , ceux qui se rappellent de leur rêves se souviennent même avoir rêvé en anglais

Partager cet article

Repost 0

l'avis de Fred venu des antilles pour 60 h de cours intensif

Publié le par ALPHALEARNING

"

Mr Fallot est très chaleureux et il dit la vérité sur le processus d'apprentissage=La Formation n'est pas une clé USB QUE l'on met dans le cerveau

l'apprentissage continue après et en dehors de la formation.

Je Comprend 30 pour cent de ce que l'on me dit en anglais après la formation après 62 heures de cours dont 2 HEURES Offertes par MR Fallot ,mais je souhaite revenir prendre des cours afin de devenir bilingue.

CONCLUSION:Bonne méthode,bon professeur,flexibilité des horaires,facilités de paiement. "

Partager cet article

Repost 0

cours d'anglais d'été : un OVNI offert

Publié le par ALPHALEARNING

Parce qu’à Alphalearning on aime sortir des sentiers battus et vous faire découvrir des chemins de traverses, pour tout engagement pour des cours d'anglais entre le 15 juillet et le 15 Aout nous vous offrons sur présentation de cet article un ovni ( Objet Vinifié Non Identifié ) pour vous faire découvrir comment d'autres , comme nous , travaille hors des sentiers battus pour un résultat étonnant sans qu'il soit nécessaire de mettre le prix demandé par les grandes marques

pour vous inviter à découvrir ces OVNIS vous pouvez cliquer sur ce lien

http://vins-etonnants.blogspot.fr/

cours d'anglais d'été : un OVNI offert

Partager cet article

Repost 0

l'huile essentielle de menthe pour apprendre malgré la canicule

Publié le par ALPHALEARNING

Vous souffrez de la chaleur

alors venez donc faire une séance d'essai Alphalearning, cela vous détendra

Car c'est pour l'été, sous une douce brise mentholée que vous constaterez comment apprendre les langues étrangères avec plaisir tout en se relaxant

La menthe rafraichit , stimule l'esprit et la mémoire

pour en savoir plus sur la menthe et la mémoire suivre ce lien

Mais sur place je vous en dirai plus sur les différentes menthes

à moins que vous préfériez le romarin

ou une autre fragrance propice à l'apprentissage telle que le laurier pour faire de vous un lauréat couronné de succés ( nous avons un petit guide à cet effet et nous pouvons vous composer une synergie personnalisée d'huiles essentielles avec un petit cours d'aromathérapie de base . Nous utilisons les huiles essentielles à Alphalearning depuis 20 pour le bonheur de nos clients

Partager cet article

Repost 0

Former avec le funny learning

Publié le par ALPHALEARNING

Professeur en neurosciences à l'Université de Washington, Jonh Medina, remet en cause les techniques d'enseignement traditionnelles. Afin de s'adapter aux changements actuels et aux attentes des nouvelles générations, la formation doit transformer ses pratiques. S'appuyant sur la méthode 4Colors et les différents styles d'apprentissage, cet ouvrage propose une nouvelle pédagogie qui intègre les principales recherches en neurosciences et les nouvelles technologies de l'information et de la communication. C'est le "Funny Learning", méthode innovante qui éveille la curiosité, donne envie d'apprendre et prend en compte l'unicité de chaque apprenant. Emaillé de témoignages d'entreprises qui ont bénéficié de cette méthode (L'Oréal, Vuitton, Advencia, Laforêt, etc.), ce livre fait le lien entre les neurosciences et la pédagogie. Il présente des outils concrets et des fiches de synthèses, pour permettre aux formateurs d'appliquer directement cette nouvelle pratique.

certains chapitre du sommaire ( Lever les freins à l'apprentissage et éveiller le désir. Prendre ou retrouver le plaisir d'apprendre. Jouer avec les émotions. Renforcer la mémorisation. Connecter la tête et les jambes. Faire durer l'histoire d'amour) feront échos aux arguments que je développe dans les séances d'essai gratuite sans engagement de la méthode Alphalearning

 

 

Former avec le funny learning

Partager cet article

Repost 0

achetez 4 livres le lecture simplifiée en anglais et n'en payez que deux

Publié le par ALPHALEARNING

ATTICA , la principale librairie des langues propose une promotion 2 livres gratuits pour 4 achetés dans son catalogue de lectures simplifiées en anglais

Une bonne occasion pour constituer votre liste de lecture en langues étrangères pour l'été afin de progresser tout en vous détendant

La promotion est valable aussi pour l'allemand , l'espagnol et l'italien

Partager cet article

Repost 0

La sarcosine pour améliorer la mémorisation

Publié le par ALPHALEARNING

Très (trop) nombreux sont les personnes qui nous disent avoir des problèmes de mémorisation. Nous rappelons que nous tenons a disposition depuis 20 ans une document de quelques pages intitulé "comment bien nourrir son cerveau " .Pour autant sur le blog nous pouvons mettre en avant quelques nouveaux compléments pour œuvrer dans le sens d'une meilleure mémorisation

La sarcosine mise en avant aujourd'hui améliorerait la cognition, les processus mentaux, augmenterait la mémoire et la vitesse de rappel de celle-ci et développerait les capacités d’apprentissage. Ces effets seraient reliés à ses actions sur les récepteurs cérébraux de la glycine.

La sarcosine constitue donc un nouveau nootropique, aux côtés de la galantamine, du noopept, de l’alpha-GPC ou encore de la phényléthylamine. La supplémentation en sarcosine est aussi bénéfique chez un adulte en bonne santé que chez les malades d’Alzheimer soumis à un traitement parfois lourd pour pallier les problèmes cognitifs dégénératifs ;

Comme toute substance nootrope, elle permet une meilleure adaptation aux conditions de vie, facilite la motivation, la prise de décision et améliore l’ensemble des phénomènes cognitifs et neurosensoriels.

La posologie recommandée se situe entre 1,5 à 3 g par jour, à prendre de préférence en deux fois.
La sarcosine ne présente aucune toxicité et peu d’effets secondaires ont été signalés, sauf parfois, en début d’utilisation, quelques maux de tête ou malaises gastriques, comme avec tout supplément nutritionnel à tropisme cérébral, mais qui ne constitue pas pour autant une contre-indication.

Partager cet article

Repost 0

un week end à Londres dans une maison flottant sur la Tamise

Publié le par ALPHALEARNING

Aprés avoir suivit vos cours d'anglais Alphalearning vous avez envie d'aller vous exercer à Londres . Et bien pourquoi pas dans cette maison bleue flottant sur la Tamise

Réaliste mais également confortable de manière à pouvoir accueillir dans de bonnes conditions . C'est pour en faire la promotion que le site Internet de location de logements entre particuliers Airbnb a eu l'idée de cette sortie remarquée sur la Tamise. Baptisée "maison flottante", elle fait en effet partie des nombreux logements insolites - cabanes dans les arbres, igloos, roulottes - proposés aux internautes

La maison vient de parader sur la Tamise hier encore, passant successivement devant les monuments les plus emblématiques de la capitale londonienne : le Tower Bridge, le parlement... Un joli coup de pub qui est aussi une manière de rappeler aux habitants de la ville le "Deregulation Act" adopté le mois dernier.

Grâce à cette nouvelle disposition législative, il leur est désormais possible de louer leur maison jusqu'à 90 jours par an sans risque d'amende et sans avoir à demander la moindre autorisation administrative.

Et puis en partageant une chambre c'est l'habitant c'est un bon moyen de les rencontrer et de parler avec les habitant pour exercer votre anglais et c'est moins cher et plus convivial que l’hôtel

un week end à Londres dans une maison flottant sur la Tamiseun week end à Londres dans une maison flottant sur la Tamise

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>